eau metal.jpg

Quels traitements de surface

pour les pièces usinées ?

 

Quel traitement choisir après un usinage pour vos pièces métalliques ? Quel finition anti-corrosion ? Une multitude de choix s'offre au concepteur pour rendre sa pièce résistantes aux contraintes. Pas facile de s'y retrouver en face de tous les noms barbares de traitements chimiques et produits chimiques. Regardons cela d'un peu plus près...

Contact dorés

Les traitements de surface, à quoi ça sert ?

Tout d'abord, rappelons que les traitements de surface s'appliquent sur les métaux. Ils sont utilisés pour augmenter la résistance des pièces, pour diminuer la corrosion ou encore pour améliorer l'esthétique des pièces. Selon l'environnement et les contraintes de l'emplacement de la pièce métallique, ce sera au concepteur de choisir le bon traitement adapté. Egalement l'épaisseur du traitement de surface et l'état de surface sont des critères de choix. Dans cet article, nous n'aborderons pas les traitements thermiques qui est une autre grande famille de traitement.

Comparatifs des traitements et revêtements les plus courants

A noter que ces opérations sont réalisées par des professionnels car les éléments chimiques utilisés sont des produits dangereux pour l'Homme et l'Environnement. Un nettoyage de la pièce métallique et une préparation de surface est systématiquement effectuée avant le traitement en lui-même (décapage, dégraissage, sablage, grenaillage et autres décapages mécaniques)

  • Anodisation sulfurique :

Traitement anticorrosion pour les alliages d'aluminium ou titane. Différentes couleurs sont réalisables. Epaisseur du revêtement de 5 à 25 microns de mm d'épaisseur.

 

  • Anodisation dure :

Traitement anticorrosion pour les alliages d'aluminium. Couche plus compacte et dure que sulfurique, pour pièces bonne résistance frottement et arrasion avec une grande dureté. Couche de 10 à 100 microns.

  • Anodisation chromique :

Alliage aluminium. Traitement anticorrosion pour les alliages d'aluminium. Couche fine et dense, utilisé souvent pour aéronautique. Couche 5 microns.

  • Chromatation :

Alliages aluminium. Alodine (doré) ou Surtec (incolore). Possible 2 traitement sur même pièce:  chromatation et anodisation. Couche 1 micron.

  • Passivation :

Alliages aluminium ou inox. Anticorrosion. Souvent sur inox (incolore). Ne change pas la taille de la pièce. Fortement conseillé quand la couche naturelle oxyde chrome a été supprimée/altérée. 0 microns.

  • Zingage, galvanisation :

Fonte et pièce ayant subi un traitement thermique.​

  • Nickel chimique  :

Aciers, alliages alu, cuivreux. Anticorrosion. Excellente résistance abrasion, frottement. Bonne soudalbilité 

  • Brunissage :

Anticorrosion temporaire. Aspect noir bleuté, pour pièces aciers en extérieur (boulons, lanternes, serrurerie etc.). 0 microns.

N'hésitez pas à nous contacter ou à prendre rendez-vous avec un de nos experts des techniques d'usinage pour échanger sur votre projet.

Pour lire l'article sur les traitements de surface, la page Wikipédia est ici : wikipedia.fr

 
 
 

Pièces usinées qui serviront de contacts électriques qui ont été dorées pour les protéger de la corrosion.

Prêt à tester votre design en usinage CNC ? Envoyez-nous vos pièces pour une étude grauite